Le jeu n’est pas toujours un problème, mais il le devient lorsqu’il nuit à votre bien-être ou aux personnes qui vous entourent. Il existe différents niveaux de jeu, chacun étant plus nuisible que le précédent.

Niveaux de danger associés au jeu

  • La personne joue de façon occasionnelle pour avoir du plaisir.
  • Vous aimez jouer et vous aimez la compagnie des personnes avec qui vous êtes.
  • Vous ne vous sentez pas mal après avoir joué.
  • Le jeu fait partie de vos nombreux loisirs.
  • Vous jouez quelques fois par an.
  • Vous dépensez parfois un peu plus que prévu.
  • Votre sentiment de bien-être varie en fonction des gains et des pertes.
  • Vous avez du mal à résister à l’envie de jouer.
  • Le jeu nuit à votre humeur, à vos relations, à votre travail ou à vos études, ou encore à vos finances.
  • Vous êtes incapable de résister à la tentation de jouer. Le jeu est votre seul ou principal loisir.
  • Vous souffrez d’une dépendance qui nuit à chaque aspect de votre vie.
  • Vos habitudes de jeu nuisent aux personnes qui vous entourent : partenaires, enfants, parents et amis
  • Que vous gagniez ou perdiez, vous vous sentez mal après avoir joué.

Ce qui est important, c’est que vous pouvez changer les choses, soit par vous-même soit à l’aide d’un conseiller.